Pourquoi le DBL Ball? En fait, je dirais plutôt pourquoi pas? 
J’ai essayé le DBL Ball plus ou moins pour les bonnes raisons, il y a déjà 4 ans. À ce moment, j’y allais surtout pour rencontrer un garçon sur qui j’avais eu un “kick” quelques jours plus tôt. Finalement, je suis bel et bien tomber amoureuse du dit garçon, mais aussi de son sport! Que dire… Étant initialement une joueuse de soccer et de basket, me voilà comblée : le parfait mélange des deux sports. Pouvoir monter le ballon en dribblant, et le botter avec mes pieds quand bon me semble!! 
La beauté du DBL Ball, c’est entre autres qu’il s’agit d’un sport mixte. Et contrairement à ce qu’on pourrait en penser, lors d’une partie, nous, les joueuses au féminin, avons le ballon autant que les garçons. Le jeu est intense, les bousculades sont présentes, ça c’est certain, mais sommes toutes, les filles demeurent selon moi un atout. Alors que la majorité des joueuses de DBL se dévoilent avec des habiletés assez impressionnantes pour défendre les buts, à l’attaque, nous voilà sous-estimées. Les gars préfèrent surveiller en double les “gros joueurs” plutôt que de surveiller “la fille”. Tant pis, parce que “la fille” aura la chance de marquer le but gagnant 😉 Bref, de mon côté, lorsqu’on me demande si je fais du sport, et quel est ”mon sport”, je réponds fièrement le DBL Ball. 



Véronique Maheux et Marie-Michèle Levesque, mes deux fidèles adversaires féminines de DBL Ball ! Photo prise par Olivier La Haye, lors des parties libres en mars 2013.